Chroniques

« À la vie ! », l’Homme étoilé

Avec Roger, l’Homme étoilé met une claque à la maladie sur les sons endiablés des tubes de Queen. Avec Mathilde, il apprend à parler le suédois, Edmond lui lance un véritable défi gastronomique et Nanie finit par l’adopter, en parfaite nouvelle grand-mère. Il y quelques semaines, j’ai découvert l’auteur de cette BD sur Instagram (@l.homme.etoile), via des publications, où il raconte ses péripéties quotidiennes d’infirmier en service de soins palliatifs. J’ai appris il y a peu, par le biais de ma sœur, qu’il venait tout juste de sortir un BD, je n’ai alors pas pu résister lorsque je suis tombée dessus à la Fnac.

C’était tellement bien que je l’ai dévorée en une soirée tout en écoutant Kiss et Queen (lisez la BD et vous comprendrez 😉 ). Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, malgré le fait que l’environnement dans lequel elle se déroule soit peu réjouissant, on ne ressort pas complètement déprimé de la lecture de ce livre. Au contraire, les petites trames de vies qu’il regroupe nous font baigner dans une douce allégresse. Une poésie qui nous rappelle que la vie est à la fois brève et pleine de belles choses, même les plus anodines.

De plus, l’histoire n’est pas centrée sur l’aspect médical, elle peut donc très bien plaire à quelqu’un ne faisant pas partie du métier.Enfin, petit plus pour le format de la BD, qui sort de l’ordinaire et pour l’index de fin regroupant toutes les chansons citées ou chantonnées au cours du livre.

Informations utiles :

  • Éditeur : Calmann Levy graphic
  • Année de parution : 2020
  • Prix : 16,50 € (broché) ; 11,99 € (numérique)

Entre confinements, déconfinements, reconfinements etc. vous avez sûrement des pépites de lectures à nous faire découvrir ! Envoyez vos textes à amedo.ubs@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.